AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Ven 29 Mai - 18:39



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


J'étais sorti de l'hôpital que depuis quelques jours à peine que déjà j'avais fait plus qu'une entorse aux directives de Jupiter, j'avais repris le travail mais je ne tardai à réaliser que j'étais loin d'avoir recouvrer toutes mes forces. Confronté à ce fait accompli je décidai de prendre quelques jours de congé histoire de me reposer et d'éviter de trop me fatiguer. Ayant fait quelques appels et réglé certains dossiers important, même en congé je ne pouvais pas m'empêcher de bosser, je décidai de sortir et d'éteindre mon téléphone.

Vêtu d'un jeans et d'un t-shirt c'est le bras en écharpe que je me baladai dans les rues de Tree Hill, profiter de l'air pur qui y régnait ne pouvait que me procurer un bien fou. Je souris en passant devant le Karen Café, ainsi que le Tric, plusieurs bons souvenirs m'y rattachaient et je m'arrêtai ensuite devant le musée d'art contemporain … il y avait si longtemps que je n'y avais pas mis les pieds. Entrant dans l'immeuble je payai mon admission et je commençai ma visite. Il y avait tellement de jolies choses à voir.

Je m'arrêtai devant une sculpture, le penseur de Rodin, et je ne pus que me laisser absorber par mes pensées. Il m'était rare de me livrer à ce genre d'exercice de réflexion, d'introspection, mais j'étais d'avis que le temps était peut-être venu de remettre en questions certains points de mon existence. Et si j'avais fait fausse route en misant tout sur ma carrière? À tant vouloir réussir ma vie j'étais peut-être, au contraire, entrain de la rater?




par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Ven 29 Mai - 19:21




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Tree Hill. Pour la première fois depuis 2 ans j'avais l'impression d'avoir pris une décision qui me faisait vraiment avancer. J'avais essuyé quelques reproches de la part de ce gens qu'on appelle "amis" et qui avaient vu mon départ comme une fuite. Peut être. Peut être pas. J'en avais marre de taper aux portes, de m'entendre dire toujours la même chose, de ne plus être comprise par ces mêmes amis. J'avais besoin de partir, de changer de décor, de voir d'autres personnes. J'avais besoin de recharger les batteries pour peut être reprendre la bataille. Même si pour l'instant, ma motivation avait elle, pris la fuite et à force d'avoir usé tous les recours que je croyais possible, je perdais espoir.
Au moins ici, dans ce musée, j'avais l'impression d'être utile, de pouvoir prendre des décisions sans qu'on m'oppose un dossier classé top secret en pleine poire. La maison que j'avais réussi à trouver était magnifique et j'allais même pouvoir y faire rénover un véritable atelier d'artiste. De quoi retrouver l'inspiration pour créer de mes propres mains peintures et sculptures. Elles n'auraient sans doute pas leur place au musée mais j'allais pouvoir m'éclipser dans ma bulle créative à nouveau.
Nouvelle ville, nouveau départ donc et mon boulot me tenait vraiment à coeur. S'il y a une chose que je voulais absolument réussir ici pour commencer c'était faire mon travail correctement. Et les équipes déjà présentes allaient beaucoup m'aider pour ça car j'avais été assez chanceuse pour être bien entourée. Ce musée était un beau bâtiments avec de belles collections et si on s'était moqué de moi pour aller me perdre dans une "petite ville", j'étais bien contente de mon choix.

Le petit plaisir qu'on a quand on a la chance de diriger un musée, c'est que de temps en temps quand l'administratif vous laisse tranquille, vous avez le droit de vous balader aussi souvent que vous le voulez entre les différentes salle. Alors que je venais de terminer de discuter avec l'un des conservateur au sujet d'une futur exposition temporaire et de son emplacement, il retournait à ses occupations alors que je trainais le pas du côté de "l'évènement" de ce début d'été.  Je n'étais d'ailleurs pas la seule à contempler la magnifique statue de bronze. Pas sauvage pour deux sous, je me permettais d'aborder l'homme qui semblait en pleine contemplation. « Je ne sais pas qui de vous deux est le plus l'air absorbé par ses pensées... » Je lui adressais un petit sourire, espérant qu'il ne prendrait pas mal ma petite intrusion.




(c) fiche:Mag' & gifs: Gifhunteress & Cutexshantel (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Mar 2 Juin - 16:21



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Il m'arrivait par moment de ressentir cet ardent besoin de me retrouver , seul, et c'est lors de ces moments que je rendais au musée … il faut dire que ce genre d'endroit était loin de connaître le même genre d'effervescence que pouvaient connaître les bars ou les restaurants à la mode.

Peut-être était-ce la nature solitaire de ma personnalité qui en voulait ainsi mais je n'étais pas sans apprécier le fait de pouvoir me retrouver seul et de ne pas avoir à continuellement entretenir de vaines discussions, en tant qu'avocat j'étais très bien placer pour réaliser que les gens étaient de nature à trop parler … beaucoup trop. M'étant arrêté devant ce bronze, le penseur de Rodin, je continuais de me perdre dans les méandres de mes pensées et c'est alors que j'entendis une personne s'adressant à moi.

Sans doute lui mais je craints fort que sa discussion soit des plus ennuyeuse. Bien entendu je m'étais permis de répondre à la jolie femme tout en plaisantant, j'aimais bien jouer la carte de l'humour puisque je n'étais pas le type de mec qui se prenait trop au sérieux. Détaillant la belle du regard, sans toutefois trop en faire, je ne pus que lui sourire tout en continuant de l'admirer. Dites vous abordez toujours les inconnus de cette façon? Disons que cette façon de m'aborder n'avait pas été sans m'amuser … moi qui est d'un naturel discret.




par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Mar 2 Juin - 17:32




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Je savais qu'aborder les gens était à double tranchant. En réalité, il y avait toujours des surprises suite à une rencontre. Il y avait les timides dont la réserve ne devait pas être prise pour de la froideur ou du mépris. Les bavards avec qui il n'était plus possible de s'arrêter de discuter. Ceux qui vous regardent aussi bizarrement parce que vous avez osé leur adresser la paroles. Les solitaires, ceux qui rejettent parfois votre présence ou finissent par l'ignorer et avec qui il est parfois compliqué de trouver le mode d'emploi. On pouvait insister et réussir à ouvrir une petite porte ou se prendre une grande claque. C'était le risque mais dans la vie, s'ouvrir aux autres était un risque qu'on se devait de prendre.

J'espérais justement ne pas déranger l'homme en question en me permettant de l'aborder, et si tel était le cas, j'allais le laisser tranquille. Loin de moi l'idée de l'embêter. A sa remarque sur le manque de conversation de la statut j'avais haussé les sourcils comme un "en effet". Une statue pouvait vouloir dire mille choses mais si vous vouliez discuter ce n'était que le silence qui vous attendait. A part si vous étiez fou ou en proie à des hallucinations auditives. Je vous rassure, je ne faisais pas encore partie de cette famille de personne. « Dites vous abordez toujours les inconnus de cette façon? » Je souriais amusée avant de répondre. « Les inconnus non, les visiteurs de mon musée... ça m'arrive. » J'observais la statue une dernière fois avant de reposer les yeux sur le bel inconnu avec un joli sourire « Mais je voulais pas vous déranger... » Après tout, il avait peut être envie de faire un tour seul et comme Rodin de laisser ses pensées évoluer librement dans le silence. « J'espère que la visite vous plaira... » Annonçais-je prête à prendre congé s'il préférait être tranquille.




(c) fiche:Mag' & gifs: Gifhunteress & Cutexshantel (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Sam 6 Juin - 20:32



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Là c'était clair et net j'étais un connard certifié, j'avais vraiment l'impression d'avoir manqué de tact à l'égard de la belle inconnue et les mots qu'elle venait de m'adresser ne pouvait qu'ajouter à cette folle impression que je pouvais ressentir à ce moment. Je n'aimais pas me montrer désagréable ce n'était pas dans ma nature, écoutant la jeune femme m'expliquai qu'elle avait l'habitude de s'adresser de la sorte aux gens qui visitaient son musée je ne pus que tenter de rattraper le coup. Oh toutes mes excuses j'étais loin de me douter que vous étiez en charge de cet endroit. Je lui souris timidement et puis je regardai ce badge qu'elle arborait. J'aurais plutôt du regarder votre badge au lieu de dire des conneries. Par moment il vaut mieux se taire et passer pour un sot que d'ouvrir la bouche et d'en fournir la preuve. Ça c'était moi tout craché.

La jolie directrice de musée me semblait d'une grande gentillesse, je ne pus que lui sourire de nouveau lorsqu'elle me dit ne pas vouloir me déranger. Je vous en prie vous ne me dérangez pas, c'est simplement que j'étais perdu dans ma contemplation que je ne m'attendais plus à ce quelqu'un vienne m'adresser la parole. La jeune femme se montrait d'une grande gentillesse à mon égard mais malgré tout je persistais à m'en vouloir je n'aimais pas ressentir cette folle impression d'avoir lui sembler désagréable. Je suis persuadé qu'elle sera de nature à me plaire. Je voyais bien qu'elle s'apprêtait à prendre congé, j'étais d'une intelligence supérieure après tout, je décidai donc de tenter une approche histoire de me faire pardonner ce faux pas que j'avais commis il y a de cela quelques minutes. Et si vous me serviez de guide? Je parie que vous sauriez me faire découvrir des trucs dont le commun des mortels ignore la présence en ces murs?



par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Sam 6 Juin - 21:30




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Je n’avais pas mal pris ses remarques, loin de là. Il n’avait pas levé les yeux au ciel en soupirant, ne s’était pas montré désagréable. Après tout, j’avais pris le risque de perturber sa réflexion, je pouvais tout à fait comprendre qu’il ne tienne pas à avoir de la compagnie. Baissant les yeux sur mon propre badge par réflexe alors qu'il l'évoquait, je souriais amusée en retour. « Ce n’est pas grave… Je me suis un peu imposée sans me présenter... »
Il ne manquerait plus que ça. Que je fasse fuir mes visiteurs parce que je me laissais le droit de m’incruster dans leur visite. L’homme en face de moi balayait pourtant mes excuses, me confiant qu’il s’était perdu dans sa contemplation. Ayant l’habitude de me perdre dans le musée après la fermeture et de rester parfois des heures à sillonner les couloirs, je pouvais comprendre l’impression de se couper de la réalité. « Je comprends parfaitement. Ça a du bon de se perdre loin de l’agitation. »
Je lui avais ensuite souhaité une bonne visite, prête à m’éclipser pour le laisser retourner dans sa bulle quand il me proposa d’être son guide. Plus habituée à gérer le côté administratif du musée, faire visiter n’était pas dans mes habitudes – sauf dans le cas de visiteurs très spéciaux – mais puisque j’avais du temps et que l’homme me semblait sympathique, j’avais bien envie de me prendre au jeu. Je lui offrais un grand sourire et prenait alors mon rôle très à cœur, surjouant légèrement en lui offrant un regard complice. « Très bien. Bienvenue au musée d’art contemporain de Tree Hill monsieur…? » Je le laissais me dévoiler son identité avant de reprendre dans la foulée. « Enchantée. Je m’appelle Rachel et je vais donc être votre guide attitrée. »
Je proposais de laisser le penseur de Rodin pour avancer un peu plus loin. C’était amusant de faire découvrir le musée de cette façon, juste en tête à tête et autrement qu'en suivant la trame habituelle. « Vous êtes un passionné d’art ? Un curieux ? Un artiste peut être même ? » J’avais bien fait la rencontre d’une artiste dont une peinture était exposée ici. Je venais de commenter son œuvre sans connaître son identité. Autant dire que j’avais été surprise au moment de découvrir la coïncidence.




(c) fiche:Mag' & gifs: Gifhunteress & Cutexshantel (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Jeu 11 Juin - 21:55



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Dans la vie tout est question de perception c'est pourquoi je m'étais permis de m'excuser , rien ne laissait présager qu'elle avait mal pris ce que je lui avais dit mais il était néanmoins plus sage de m'en assurer. Je lui souris lorsqu'elle se montra conciliante à mon égard … je n'en demandais pas tant. Je n'ajoutai pas le moindre mot à cet effet et puis nous discutâmes du fait que je semblais tout aussi perdu dans mes réflexions que pouvait l'être cette statue devant laquelle je semblais m'émerveiller. En effet par moment cela ne peut que nous faire du bien de savoir prendre le temps de s'arrêter et de réfléchir sur certains aspects de l'existence. J'en revenais pas d'avoir ce genre de discussion à la portée plus que philosophique … je devais vraiment l'ennuyer.

Il était évident que la sympathique jeune femme semblait être d'avis qu'elle m'avait importuné et c'est afin de lui prouver le contraire que je me permis de lui demander de me servir de guide, après tout elle était la personne la mieux placer pour ce genre de requête. L'entendant me souhaiter officiellement la bienvenue au musée c'est tout en lui souriant que je l'entendis finalement se présenter. Tout le plaisir est pour moi, je me prénomme Foster. C'est après lui avoir dévoilé mon prénom que je la suivi histoire d'amorcer cette visite.

La visite était maintenant plutôt bien amorcée, passant devant quelques œuvres, et c'est alors qu'elle se permit de me demander. Je dirais que je suis avant tout quelqu'un de curieux, un artiste dans l'âme, qui se veut épris d'une folle passion pour l'art peu importe la forme qu'elle prend. C'était une réponse qui se voulait plutôt large mais c'était néanmoins ce qui m'animait en ce moment précis.



par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Jeu 11 Juin - 23:36




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



J’avais trouvé l’homme plutôt sympathique. On ne pense pas que les gens puissent être aussi impolis, mais j’avais vécu des situations tellement ubuesque que là, croyez moi, le beau brun était dans la catégorie des personnes les plus sympathique. En plus d’être sympathique il était loin d’être bête si je me fiais à sa petite réflexion philosophique qu’il avait partagé avec moi.  Il me rappelait quelqu’un dont j’avais croisé la route à Chicago, un vrai passionné de philosophie. Nous avions eu de longues conversations et il avait même réussi à me faire lire Nietzsche. C’était peut être pas l’approche la plus simple de ce domaine mais j’avais beaucoup aimé cette parenthèse. Mais maintenant j’étais là, dans mon musée et plus à Chicago. « Je n’aurai pas mieux dit… » Annonçais-je avec un sourire, tenant à ne pas lui donner l’impression qu’il m’ennuyait avec ce genre de réflexion.

J’étais donc devenue sa guide personnelle à travers le musée, découvrant par la même occasion son prénom et notre visite était l’occasion de faire connaissance. Je l’avais interrogé sur ce qui l’amenait au musée et écoutait sa réponse avec attention. C’était donc un passionné d’art, artiste lui même qui ne semblait pas avoir un domaine de prédilection et j’appréciais l’éclectisme de ses goûts. « Et vous êtes cascadeur aussi… » Je laissais mon petit bout de phrase faire son effet et je désignais d’un petit geste son bras en écharpe. « C’était une mauvaise blague par rapport à votre bras…Désolée » avouais-je en m’excusant presque avec un sourire d’avoir fait cette mauvaise plaisanterie. J’étais loin de me douter de l’histoire derrière sa blessure, arrivée trop tard à Tree Hill pour être invitée à la fameuse croisière dont certains parlaient. J’avais bien entendu les nouvelles, un homme blessé à coup de couteau mais je n’aurais jamais pu deviner que l’homme en question était juste à côté de moi.

« Ce n’est pas très règlementaire mais je pense que ça devrait vous plaire… » Je l’entraînais du côté d’une aile interdite au public pour le moment. C’était la prochaine exposition temporaire que l’on installait. Ce n’était pas vraiment respecter les règles de sécurité que de le faire entrer de ce côté mais mon instinct avait toujours été juste et quelque chose me disait que Foster était digne de confiance. « Tada… » lançais-ce comme effet d’annonce alors que je le laissais découvrir une galerie entière consacrée à Andy Warhol. S’il aimait l’art, il ne pourrait sans doute pas rester de marbre. « Vous êtes le premier visiteur… Tout n’est pas en place encore mais voilà… Faut que ça reste entre nous… » J’étais la directrice et je faisais bien ce que je voulais mais je venais d’arrivée et les plus anciens du musée attendaient encore de voir de quoi j’étais capable. Faire des entorses aux règles de sécurité ne jouerait surement pas en ma faveur mais tant pis.




(c) fiche:Mag'


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Ven 19 Juin - 3:04



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Lorsque je m'étais permis de m'adresser à elle en jouant la carte distinguée que pouvait être celle de la philosophie j'étais loin de me douter que j'allais lui tenir un discours qui serait de nature à l'ennuyer, si j'avais su j'aurais probablement opter pour une approche différente mais il était plus que difficile, voir même impossible de décortiquer ce qui pouvait se passer dans la tête d'une personne. Entendant la belle me dire qu'elle n'aurait pas pu dire mieux je préférai ne rien ajouter et me contenter de lui sourire.

La visite que je venais d'amorcer en sa compagnie se voulait plus qu'agréable … il faut dire que ma guide ne semblait pas manquer d'esprit et elle me me le prouva alors qu'elle me demanda si en plus d'être artiste je n'étais pas cascadeur. Rapidement je compris ce à quoi elle faisait allusion et elle n'hésita pas à me le préciser. Peut-être craignait-elle que je n'aie pas saisi? La vie est un sport dangereux c'est bien connu. Bien entendu je ne fus pas sans ressentir un léger, et subtil , pincement au cœur lorsqu'elle s'excusa à mots presque couverts. Ne soyez pas désolée vous n'y êtes pour rien. Je tentai de me montrer rassurant. Le tout se résume à un bête accident … c'est l'histoire du mauvais gars au mauvais endroit au mauvais moment. Je préférais ne plus y penser ce n'était plus qu'un lointain et obscur souvenir après tout.

Défier les règles et bafouer les interdits? Je sens que je vais aimer. Je la suivi, sans trop réfléchir, et je dois admettre que je fus plus qu'étonné par ce qui s'offrait à moi lorsque je pénétrai dans cette pièce en sa compagnie. J'en suis d'autant plus qu'honoré. Lui dis-je lorsqu'elle me confirma que j'étais la toute première personne à pouvoir obtenir le privilège d'observer le tout. Si vous le désirez je peux vous signer un accord de confidentialité. Je lui fis un regard plus qu'amusé avant de me raviser. Promis ce sera notre secret, je n'en parlerai pas à qui que ce soit … pas même sous la torture. En effet valait mieux éviter que le tout s'ébruite je m'en voudrais de lui attirer le moindre soucis.



par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Ven 19 Juin - 21:19




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Ce n’est pas que je le croyais trop bête pour comprendre ma blague, mais j’avais peur d’avoir été totalement hors sujet. Après la petite divagation philosophique qu’il m’avait fait partagé, j’étais loin de le prendre pour un idiot. Je n’allais pas connaître le mystère de son bras en écharpe. C’était apparemment un concours de circonstance et me contentait d’une petite grimace compatissante. « le mauvais gars, je ne vois pas, mais au mauvais endroit au mauvais moment, ça me parle » Je lui offrais un petit sourire amusé avant de nous faire nous diriger du côté de l’aile top secrète – oui, j’exagère un peu.

Je l’avais observé avec un regard rieur quand il avait annoncé aimer l’idée de braver les interdits. Sur ce trait d’humour, je nous avais fait entrer et il parlait d’accord de confidentialité. Je levais les yeux au ciel amusé. « J’ai les accords de confidentialité en horreur… On aura pas à en arriver là » Je faisais allusion à l’argument « secret défense » de l’armée et qu’on nous avait opposé à chaque fois que nous avions voulu obtenir le dossier d’Aaron. Nous : moi et les avocats qui avaient fini par laisser tomber l’affaire. Alors la confidentialité, ça commençait à m’agacer. Mais puisque ce n’était  pas le sujet, je lui adressais à nouveau un sourire à sa promesse. « Votre discrétion me touche au plus profond de mon âme » posant ma main sur mon cœur je surjouais légèrement la scène. « Non, plus sérieusement, merci »

Je le laissais découvrir et fidèle à ce qu’avait été la visite depuis notre rencontre, je lui glissais quelques anecdotes. Quand on en arrivait à mon travail et ma passion je pouvais être bavarde et j’espérais ne pas donner mal à la tête à Foster à force de parler… trop. « Je devrais peut être vous laisser observer tranquillement… En silence » Après tout c’était surtout exposé pour ça. J’étais fière d’avoir pu obtenir cette collection ici à Tree Hill. J’espérais pouvoir créer d’autres évènements de ce genre au musée. Lui laissant tout loisir de faire le tour de la pièce, j’avais trouvé une place sur l’un des bancs installer au milieu de l’espace. Du regard je parcourais les différentes œuvres. J’avais beau les avoir déjà vue et revue, je ne me lassais jamais.




(c) fiche:Mag'


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Jeu 25 Juin - 19:42



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Bien que je m'étais permis de lui servir cette expression consacrée selon laquelle mon état était tout simplement un accident tout aussi bête que le fruit du hasard je ne pus qu'esquisser un sourire au gré de ce qu'elle me rétorqua. Il était possible que je me trompe, cela m'arrivait par moment, mais à son contact je n'étais pas sans ressentir un bon feeling … mon sixième sens – ne me faisant que rarement défaut – semblait m'indiquer qu'elle était une bonne personne.

Elle m'amusait, et pas qu'un peu, d'ailleurs ce qu'elle ajouta alors qu'elle me dit avoir une sainte horreur des accords de confidentialité ne pouvait que m'arracher un sourire. Par moment ils ne peuvent que s'avérer un mal nécessaire mais puisque nous pouvons nous en passer alors n'hésitons pas. Je pouvais comprendre que pour le commun des mortels il puisse sembler compliqué de naviguer dans les dédales de ce genre de documents mais pour ma part il s'agissait de mon pain et de mon beurre donc je n'y voyais là qu'une banalité d'usage. Lui ayant promis de protéger le secret, au péril de ma vie, je ne pus qu'éclater de rire en l'entendant me dire que ma discrétion lui allait droit au cœur … il faut dire qu'elle exagérait un peu sur l'aspect dramatique de la situation. Suite à ce moment de détente je lui souris, sans avoir ajouté quoi que ce soit, et c'est alors qu'elle me remercia en revenant à un ton un peu plus sérieux. Mais de rien. Je lui adressai un sourire se voulant à la fois courtois et sincère.

Le contenu de cette pièce, que je découvrais en charmante compagnie, valait vachement le détour … j'en avais largement plein la vue et c'est alors que j'entendis Rachel me demander si le fait de l'entendre me parler était de nature à m'empêcher de profiter du moment. Non vous pouvez continuer j'adore entendre ces histoires à propos des pièces que l'on observe, de ces légendes concernant leurs créateurs. Le ton de ma voix, ainsi que mon regard, se voulait plus que sincère … j'aimais bien entendre ce genre de détails. Vraiment je passais un moment magique, je me sentais plus que privilégié de pouvoir me retrouver dans cette pièce.


par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Dim 28 Juin - 1:45




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Non, je n’allais pas me lancer dans un débat sur la confidentialité, ses bienfaits et ses inconvénients. Je n’allais pas le faire parce que d’abord, ce n’était pas le sujet, et ensuite, si je n’avais pas encore ennuyé Foster, je ne comptais pas le faire avec ce genre de considération. Bien sur que c’était nécessaire par moment mais vu mon combat de ces deux dernières années, j’avais tendance à voir ce genre d’accord autrement.
Je préférais qu’on en reste aux petits traits d’humour qui avaient ponctué notre rencontre jusqu’à maintenant. Et surtout je préférais ne pas prendre le risque de le déranger alors qu’il pouvait dès à présent admirer les œuvres de Warhol qui trônaient dans l’immense pièce.
« Vous l’aurez voulu… » Lançais-je en guise de faux avertissement. Tout en parcourant des yeux les tableaux, je repensais à quelques anecdotes que je lui confiais. Du contexte de la création à la façon dont les œuvres avaient pu voyager, je lui montrais les œuvres et y allait de mon petit commentaire. C’était ce que j’aimais dans l’art et dans ce genre de rencontre avec les gens. C’était parler de tout ça autrement qu’en suivant un audioguide ou un dépliant. Rester dans mon bureau n’était pas toujours mon activité préférée.  
« Dans 2 mois, c’est moi qui expose à la place » je laissais échapper un rire avant de lever les yeux au ciel. J’étais loin d’avoir le talent de tous les artistes qui trouvaient une place ici. De toute façon j’avais déjà du mal à montrer mes œuvres à Alex alors à des inconnus. Et ce serait sacrément déplacé de profiter de ma position pour exposer. Bref, tout ça n’était qu’une boutade. «  Ou alors vous ? Si ça se trouve vous êtes un grand peintre ou sculpteur incognito et vous venez repérer les lieux ! »




(c) fiche:Mag'


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Sam 4 Juil - 20:57



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Si je n'avais pas désiré entendre une personne exprimer ce qu'elle pouvait ressentir en se retrouvant devant une œuvre d'art je ne serais pas venu au musée et puis Rachel avait été si gentille d'accepter de me laisser voir le contenu de cette future exposition que jamais je ne me serais permis de lui faire un tel affront. Lorsqu'elle me mit en garde, me disant que je l'aurez bien cherché, je ne fus pas sans afficher un sourire plus qu'amusé. Je suis persuadé que ce ne sera pas aussi pénible que vous le sous entendez. Je continuai de lui sourire, d'une manière se voulant tout aussi franche que sincère, et je continuai d'admirer les différentes œuvres. Au moins mon expérience allait être unique en son genre loin d'être aussi banale que ce qui est d'usage lorsque nous suivons le guide qui répète inlassablement le même baratin.

Sur le coup , lorsque je l'entendis me dire que d'ici deux mois elle allait être dont le musée allait exposer les œuvres, je ne savais plus trop comment réagir et c'est alors que je réalisais qu'elle s'était permise de plaisanter. Son rire l'avait trahie. C'est alors qu'elle souleva l'hypothèse que je pourrais être un grand artiste peintre, ou un virtuose du pinceau, faisant du repérage pour une éventuelle exposition. Je crains fort qu'il n'y aurait pas foule si jamais il me venait l'idée plus que saugrenue de venir exposer mes gribouillis. Je rigolai. Le musée ne pourrait qu'y perdre au change. Je préférais me montrer humble. Non je préfère laisser l'art aux artistes … aux vrais.


par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Lun 13 Juil - 20:39




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



J’espérais ne pas l’avoir ennuyé avec mes histoires mais ça n’avait pas eu l’air d’être le cas. C’était sympa de jouer les guides pour une fois et assez plaisant de partager l’exposition avec Foster. Un peu comme on partage un secret alors qu’on ne devrait pas mais que le plaisir de la complicité chasse la culpabilité d’avoir trop parlé.
Me demandant ce que faisait Foster dans la vie, j’avais tenté de l’imaginer artiste mais ce n’était pas le cas. Je souriais amusée quand il dénigrait ses talents artistiques et me permettais de le contredire. « On ne sait jamais… Si ça se trouve un grand talent sommeille en vous et même en dessinant un bonhomme en bâton, vous pourriez devenir célèbre ! » Il y avait bien des œuvres qui ne payaient pas de mine et qui valaient pourtant des millions. L’art étant subjectif, il était parfois compliqué d’expliquer pourquoi un artiste finissait par percer et pourquoi d’autres n’étaient jamais reconnus. L’humilité de Foster me plaisait bien et j’échangeais un sourire avant de me montrer plus curieuse. « Alors quel est votre art à vous ? Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? » J’aurais bien été incapable de le deviner rien qu’en le regardant. Vous allez me dire, c’est souvent difficile de déterminer le travail de quelqu’un rien qu’en le regardant. A part s’il se trimballe avec sa tenue de pompier ou son uniforme de police ou de médecin.




(c) fiche:Mag'


Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Dim 19 Juil - 23:40



“Il n'est jamais trop tard pour bien faire.”


FosterΔ Rachel


“ My face above the water my feet can't touch the ground and it feels like I can see the sands on the horizon Everytime you are not around. I'm slowly drifting away wave after wave, wave after wave I'm slowly drifting and it feels like I'm drowning pulling against the stream”


Je n'avais pu que lui sourire, un brin amusé, lorsqu'elle me dit qu'un grand artiste pouvait peut-être sommeillé en moi … je n'étais pas de cet avis mais ne voulant pas la décevoir j'avais préféré ne pas m'aventurer trop loin sur cette avenue. Aussi idiot et insensé cela puisse-t-il vous paraître je n'aspire pas à la célébrité. J'aimais trop mon mode de vie en retrait des projecteurs pour oser aller à contre courant de ce que j'avais toujours prôné. Non la célébrité et la popularité je laissais ça à mes clients pour ma part je préférais demeurer tapis dans l'ombre et me vautrer dans l'anonymat. Chacun son truc.

Je lui souris de nouveau lorsqu'elle me demanda ce que je faisais comme métier, je pouvais aisément réaliser qu'elle était intriguée par cette question. Je suis avocat, je me spécialise dans la négociation de contrat et dans la gestion des contentieux qui peuvent en découler. Je lui un léger clin d’œil. Mon art à moi c'est la plaidoirie. Ce trait d'humour, empreint de subtilité, se voulait ma marque de commerce. J'aimais bien titiller les gens en recyclant leurs propos tout en y ajoutant une fine touche d'humour c'était mon style … ma marque de commerce.


par humdrum sur ninetofive



_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv) Dim 19 Juil - 23:56




Il n'est jamais trop tard pour bien faire
Foster & Rachel
I've been in stuck in a storm before Felt the wind raging at my door Couldn't move, couldn't breathe, couldn't find a way out Somehow my clouds disappeared Somehow I made it here Maybe just so you could hear me say The sun will rise



Ne pas aspirer à la célébrité à une époque où de plus en plus de gens recherchaient la gloire me paraissait intelligent. « C’est une sage pensée. » Aujourd’hui des gens devenaient célèbres en un claquement de doigt, juste en étant enfermé dans une maison et en évoluant sous l’œil de caméra. Parce qu’ils avaient une belle gueule et que ça suffisait, même sans talent derrière. Alors non, j’étais plutôt d’accord avec ce que disait Foster. Je ne rêvais pas de célébrité non plus. Ma petite vie bien rangée me convenait parfaitement.
En découvrant son métier, la première pensée qui me vint en tête fut « un de plus ! », remarque que je gardais pour moi. Loin de moi l’idée d’être désagréable avec lui ou de le mettre dans le même panier mais depuis 2 ans, mon quotidien n’avait été fait que de rendez-vous avec des avocats qui m’avaient fait croire en leur capacité à obtenir justice avant de me laisser tomber. L’avantage dans notre situation, c’est que Foster n’était pas mon avocat. « Il en faut du talent pour plaider devant une cours. » Il fallait savoir parler, amener les idées et convaincre autant que persuader. Alors appeler ça un art, ce n’était pas surfait. « Des avocats j’en ai rencontré mais jamais des spécialistes en droit des affaires. » Ce n’est pas la petite gérante d’une petite galerie à Chicago qui allait en rencontrer. Quant au cas d’Aaron, ce n’était pas le genre d’avocat que j’avais eu besoin d’avoir. « ça me paraît bien compliqué à moi, petite directrice de musée. » Je lui offrais un sourire malicieux avant de l’inviter à rejoindre la partie publique du musée. Nous avions fini de contempler la galerie secrète de toute façon.




(c) fiche:Mag'


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv)

Revenir en haut Aller en bas

Il n'est jamais trop tard pour bien faire (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wrath Of Athena :: Rp archivés-