AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Fuck life (Lenah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Fuck life (Lenah) Dim 25 Jan - 2:24


Fuck life
Feat. Foster & Lenah


Je croulais sous le boulot, je tentais de mener plusieurs dossiers de front mais il me devenait de plus en plus évident que mes forces m'abandonnaient de plus en plus mais je semblais également m'entêter à ne pas tenir compte de ces quelques signes d'une santé plus que défaillante. J'avais les traits tirés, un teint des plus pâle, mais malgré tout je semblais vouloir m'entêter à persister dans cette voie qui ne pouvait que me conduire vers une mort plus que certaines même que je demandais constamment à ma secrétaire de remettre mes rendez-vous avec mon cardiologue … il devenait de plus en plus évident que je n'en avais plus rien à glander de ma vie mais ça jamais je n'aurais le courage, ni le culot, de le dire directement puisque je craignais les réactions qu'un tel aveux risquerait de provoquer.

Histoire de me changer les idées et d'éviter de me faire embêter par ces quelques personnes de mon entourage qui pourraient avoir mes intérêts à cœur je passai en vitesse chez moi, histoire de prendre quelques vêtements, et je me dirigeai vers le port au volant de ma Mercedes. Arrivé sur place je me stationnai et prenant mes effets je me dirigeai vers ce yacht amarré au porc … un yacht qui appartenait à un propriétaire désirant préserver son anonymat : c'est à dire moi.

Ayant posé mes fringues sur le lit, situé dans la cabine du capitaine, je déambulai sur le pont vêtu simplement d'un jeans et d'un t-shirt et je m'installai sur le devant de mon navire bouteille de scotch à la main bien décidé d'absorber une forte quantité d'alcool me foutant éperdument que ce genre de consommation puisse m'être fatale.



electric bird.  Modifié by Tiny Boy

_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Fuck life (Lenah) Ven 30 Jan - 11:46


« Fuck life »

Lenah était en ville depuis peu, elle n'avait pas encore eu l'occasion de visiter tout les yeux. Enfin, un lieu qu'elle avait visité, c'est le Tric. En même temps quand on est quelqu'un qui aime s'amuser, c'est l'endroit où il faut aller à Tree Hill. Dire qu'il y a encore une semaine, elle ne connaissait même pas l’existence de la ville de Tree Hill. C'est un vrai dépaysement par rapport à New York et ça fait un bien fou. C'est comme prendre un bon bol d'air frais. Elle y était venu à la fois pour rencontrer sa demi sœur, Brooke Davis, dont elle venait d'apprendre l'existence, mais aussi pour fuir. Fuir des souvenirs douloureux d'une mère partit depuis peu ou d'un petit ami qui vous obsède, mais aussi vous oppresse et vous empêche de faire votre vie comme bon vous semble. C'est comme si elle démarrait une nouvelle vie. Pour combien de temps ? Elle l'ignore.

Hier soir, elle avait rencontrer un groupe de jeune de son âge, des étudiants. Lenah a très bien sympathisé avec tout le monde. Bon, les garçons du groupe ne voulaient pas juste sympathiser, mais Lenah n'est pas encore d'humeur à batifoler ; elle vient à peine de quitter son petit ami, ou plutôt le fuir sans même laisser un mot derrière elle. Mais elle l'aime, elle l'a toujours dans la tête, et elle n'est pas du genre infidèle, même si ça lui changerait les idées. Puis c'est une petite ville, tout le monde connaît tout le monde, elle ne sait pas combien de temps elle resterait, vaut mieux qu'elle évite de se créer une réputation qui ne lui ressemble pas, même si elle se fou de ce qu'on peut penser  d'elle. Bref, elle avait veillé tard hier et n'avait pas vraiment été doucement sur l'alcool. Ayant une très bonne descente et beaucoup de pratique, elle ne se réveilla pas avec la gueule de bois, mais dans un endroit qui lui était inconnu. Autre chose bizarre, ce n'était pas un homme à ses côtés, mais une femme. Mais elle est à 100% sur qu'il n'y a rien eu, car même si elle ne connaît pas la fille depuis longtemps, c'est celle avec qui elle avait passé le plus de temps la veille, et elle est hétéro, aucun doute. Lenah vérifia quand même qu'elle portait toutes deux des vêtements, et c'était le cas. Il devait être midi passé, Lenah étudia la chambre et se rendit compte que ce n'était pas une chambre comme les autres, en faite, elle était dans un bateau. Maintenant qu'elle y pense, elle a des bride de la soirée qui lui revienne et le bateau, ou plus Yacht, lui revient. Elle empreinta la douche et aussi un jeans et un débardeur à sa nouvelle amie, préalablement demander, accord donné dans un murmure râleur. Elle jeta un coup d'oeil dans le miroir après cette mis un peu de mascara, elle était étonnamment bien.  Elle laissa ses cheveux libres, enfila sa veste en jeans, pris son sac et quitta le bateau.

Le soleil était au rendez-vous, rien de mieux pour vous revigorer quand la nuit a été plutôt mouvementé. Dire qu'elle était la depuis deux jours et qu'elle avait déjà réussi à faire la fête, se faire des amis et se saouler. Elle marcha le long des bateaux, dans l'optique de quitter le port, quand un homme assis sur le devant de son bateau attira son regard. Lenah plissa les yeux, elle connait cette silhouette. Elle s'approcha et se bloqua alors. Warren Foster Cunnigham. Elle l'avait rencontré à New York dans ses début en tant qu'illustratrice, elle avait eu des soucis et avait du avoir recours à un avocat, Cunnigham. C'est un homme très séduisant. Ils eurent une petite histoire et elle se termina.. En faite, il n'y eu pas vraiment de fin, Foster était partit du jour au lendemain, sans même prévenir. Un peu comme elle l'avait fait elle même si y a deux jours. Lenah s'approcha alors de son bateau et arrivait à sa hauteur, elle se rendit bien compte que c'était bien lui. « Warren Foster Cunnigham, non, je ne rêve pas » dit-elle avec un ton.. mitigé. A la fois heureux de savoir qu'il est toujours en vie, surpris de le revoir là et aussi rancunier du fait qu'il soit partit sans dire mot il y a quelques années. « Contente de voir que tu es toujours en vie, même si tu n'as pas l'air en grande forme », Lenah, elle est comme ça surtout quand elle connaît les personnes, franche, elle ne prends pas de pincette. Et faut l'avouer, Warren n'avait pas la tête de quelqu'un qui n'a aucun soucis. « Je peux ? » demanda-t-elle, demandant la permission de monter sur le bateau et de le rejoindre. A noté qu'elle avait quand même son beau sourire aux lèvres.

© one more time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Fuck life (Lenah) Jeu 5 Fév - 17:43


Fuck life
Feat. Foster & Lenah


J'ai beau être avocat et gagner ma vie à tout mettre en œuvre afin de défendre la veuve et l'orphelin j'ai fini par acquérir la profonde conviction, au fil des ans, que la justice est tout simplement une chimère car ce monde dans lequel nous vivons est tout simplement injuste et cruel. Sombre constat me direz vous avec raison, votre conception de la question est aussi valable que la mienne après tout, mais néanmoins c'est bel et bien l'impression que m'ont laissé mes quelques années passées à exercer le droit. Ce métier m'avait rendu riche mais au plus profond de mon être je n'étais pas sans ressentir un vide immense, ce n'était pas sans raisons si au final j'avais décidé de tout abandonner derrière moi , à New York, afin de revenir m'installer à Tree Hill. Bien entendu l'anonymat que pouvait me conférer cette vie qui fut la mienne à New York n'était pas sans me manquer mais j'appréciais le calme qui régnait à Tree Hill et je déménagerais pour rien au monde.

J'avais besoin de me retrouver, de me reposer et de me ressourcer, c'est pourquoi j'en étais venu à décider de m'installer sur mon yacht plutôt que de demeurer chez moi … j'étais persuadé que personne ne saurait m'y trouver et puis si jamais j'en éprouvais le désir je pouvais lever l'ancre et partir à l'improviste. Installé sur la partie avant du pont de mon yacht j'affichais un regard teinté d'un relent de nonchalance et c'est alors que je m'apprêtais à porter cette bouteille à mes lèvres que je finis par entendre mon nom être prononcé par une voix qui n'était pas sans me sembler des plus familière. Je ne pouvais pas croire qu'il s'agissait d'elle, il était impossible que nos chemins se croisent de nouveau ici à Tree Hill … pourtant lorsque je croisai le regard de mon interlocutrice je du me résoudre à accepter le fait que nos chemins allaient se croiser de nouveau.

Non, en effet, ma présence n'est pas le fruit de ton imagination ni celle d'une hallucination. Je m'étais permis de lui répondre sur un ton qui n'était pas sans refléter ce cynisme qui m'avait toujours si bien caractérisé. Je pouvais détecter, du moins , par le ton de sa voix qu'elle m'en voulait encore et d'une certaine façon je ne pouvais que la comprendre … après tout j'étais loin d'avoir bien agit et je le regrettais amèrement bien que j'avais mes raisons de m'être comporté de la sorte. Je vois que tu n'as rien perdu de ton franc parler. Je lui souris, c'était là une qualité que j'aimais chez les gens. Je ne comptais pas m'apitoyer sur mon sort mais évidemment si jamais elle me questionnait je risquais de tout lui balancer après tout c'est bien connu je suis un bien mauvais menteur. Lorsque la belle me demanda la permission de monter à bord je ne pus que me laisser attendrir par l'éclat de son sourire … j'ai toujours eu énormément de difficulté à lui refuser quoi que ce soit. Bien sur, allez viens.



electric bird.  Modifié by Tiny Boy

_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Fuck life (Lenah) Mar 17 Mar - 22:01


Fuck life

- Foster & Lenah
Le cynisme, ça, il le contrôlait bien. Non, pour sûr, elle n'hallucinait pas, elle aurait pu, il lui restait sûrement quelques vapeurs de la veille, ou la fatigue aussi. « J'aurais préféré » dit-elle, d'une façon que si on ne la connaît pas, on pourrait croire qu'elle était sérieuse, mais c'était de l'humour, pas franchement celui qui vous donne envie de rire, mais il l'avait cherché. Mais tout comme lui, Lenah n'avait pas changé, son caractère est toujours le même dont son franc parlé quand elle lui dit qu'il n'avait pas l'air en forme sans prendre de gant. Foster fit remarqué qu'elle n'avait pas perdu son franc parlé. « Je ne serais plus fidèle à moi même si c'était le cas », oh non, c'est un de ses principaux très de caractère, si elle ne l'avait plus, c'est que ce n'est plus elle, c'est impossible. La façon dont ils s'étaient quittés, c'est à dire sans façon d'ailleurs vu qu'il n'y eu ni mot ni nouvelle, fit qu'il y avait une certaine réserve en plus des mois qui avaient passé, c'est pour cela que Lenah demanda permission avant de monter sur le bateau, sinon, elle n'aurait même pas demandé. Elle avait souvent ce truc de rapidement s’accommoder au gens et de ne pas avoir de gène, mais quand vous avez été proche de quelqu'un et que vous le retrouver plusieurs mois après alors qu'il avait complètement disparu de votre vie, ça créait une distance et dans ses cas là, Lenah se s'en pas forcement à son aise, même si ça change bien vite. Foster lui donna son accord, elle grimpa et vint s’asseoir à côté de lui. Elle remarqua alors la bouteille de scotch dans les mains du jeune homme. « Carrément à la bouteille, ça présage rarement une vie heureuse et comblée.. je me trompe ? » Elle n'avait pas parlé sur un ton moqueur ou autre, il y avait de l'interrogation et même de l'inquiétude dans sa voix, elle n'avait pas connu Foster de cette façon. « Désolé, tu me connais, j'ai cette tendance à être directe, mais c'est juste que tu as l'air très.. différent » c'est le mot, avec se visage plutôt blafard, la bouteille de scotch à la main, il reflétait l'image d'un homme comme abattu par la vie.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar

W. Foster Cunningham
INSCRIPTION : 14/01/2015
LETTRES : 241
MessageSujet: Re: Fuck life (Lenah) Mer 18 Mar - 20:39


Fuck life
Feat. Foster & Lenah


Il était vrai que j'étais loin d'avoir eu le beau rôle dans la fin abrupte de notre histoire, j'avais eu mes raisons mais néanmoins j'étais d'avis que j'aurais eu tout avantage à lui fournir certaines explications mais à ce moment je n'en avais pas eu la force et encore aujourd'hui je ne suis pas persuadé que je saurais trouver les mots tellement le tout se voulait de nature à me dépasser. Moi qui , d'habitude, avait toujours réponse à tout je préférai ne rien ajouter à ce qu'elle venait de dire tellement je craignais d'ajouter au potentiel explosif de cette situation qui prévalait. Échangeant avec la belle et lui faisant réaliser qu'elle n'avait rien perdu de son franc parler je ne fus pas sans lui adresser un sourire plus qu'amuser à l'écho de ce qu'elle venait de me dire. En effet et je suis ravi que tu aies su préservé ton authenticité, c'est si rare de nos jours.


Ayant fini par me plier à la demande de la jolie jeune femme je l'invitai à venir me rejoindre à bord du navire et c'est alors qu'elle finit par m'adresser une question qui ne fut pas sans me confronter à la pertinence de ce vice qui me dévorait des profondeurs de mes entrailles. Le bonheur. C'est tellement surfait comme concept. Je lui adressai un regard qui ne pouvait que me trahir sur ce que je pouvais ressentir en toute sincérité bien que je tentais de le refouler. J'ai pas à me plaindre. Bien que je n'étais pas d'humeur joyeuse je finis néanmoins par lui adresser un sourire plus que léger. Tu as toujours été quelqu'un de direct et c'est là un de tes traits de caractères que j'ai toujours le plus apprécié. Je pris une pause et c'est alors que je me sentis acculé au mur par une question dont je craignais que la réponse soit de nature à trop me compromettre. Disons que la vie s'est chargée de me faire réaliser l'effet éphémère de l'existence. Je tentais de me faire philosophe mais elle avait raison sur un point … j'étais détruit de l'intérieur.



electric bird.  Modifié by Tiny Boy

_________________
insanity leads to chaos then to solitude

I'll drink to that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://martyboy.skyrock.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fuck life (Lenah)

Revenir en haut Aller en bas

Fuck life (Lenah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wrath Of Athena :: Rp archivés-